CONFINEMENT EXQUIS

                       cadavre romanesque

CHAPITRE 21

 

7 avril 2020, MC Binoculars

Abdel Kader a tardé à faire la rebascule depuis le rétroviseur latéral gauche vers le centre. C'est à peine perceptible mais Sarah qui suit la chorégraphie de ses yeux noirs balayant la route trouve le miroir central vide un dixième de seconde en y revenant elle-même. Cette fois-ci il n’attrape pas son regard, il fixe un point en arrière. Sa pogne se renfrogne. Elle a un moment de gêne, presque de honte, d’avoir si instinctivement cherché à s’immiscer dans son attention, malgré elle. Elle se dérobe vers les micro-saletés reposant au fonds du réceptacle à mouchoir de la portière.

- On est suivis.

Sarah Tobloach et Dominique Michel entament un mouvement de girouettes inversées au sein de l’habitacle, scrutant l’autoroute déserte qui les avale au travers des fenêtres latérales avant et arrière du véhicule. D’un bond Sarah se retourne et bouche la vue du pare-brise arrière à Abdel Kader.

- Descends de là je vois rien !

- C’est parce qu’il y a rien à voir !

- Descends je te dis ! Domé bouge toi, remets la sur son siège, je vais les perdre !

- Mais parce que tu veux qu’on nous suive ?!

- Je préfère l’avoir bien en vue dans le rétro…

- Abdel Kader il fait chaud, t’as vu un mirage, il y a personne sur cette autoroute, on est tout seuls.

- Tssss. Laisse-moi ralentir tu vas voir.

- Non mais pas la peine de ralentir, on est pas en avance non plus !

- Bah alors, si y’a personne ?! Tiens regarde au fond de l’angle mort s’il y a personne.

Sarah se retourne, Abdel Kader manœuvre pour déplacer la voiture vers la ligne centrale, sortant le suiveur de leur judas. Sarah et Dominique aperçoivent au loin un point gris, qui se déplace à vive allure.

- On fait quoi maintenant ?

- Prochaine sortie, direction la départementale. Préviens qu’on sera en retard.

  • Facebook
  • Instagram

CONFINEMENT EXQUIS

confinement.exquis@gmail.com