CONFINEMENT EXQUIS

                       cadavre romanesque

CHAPITRE 20

 

6 avril 2020, Odile Maz

- "L’Ile de Barthelasse ? dit Sarah. Je connais cet endroit." Ces mots lui échappent.

Sarah s'aperçoit qu'Abdel Kader l'observe furtivement dans le rétroviseur tout en conduisant. Une lueur d'attention éclaire ses yeux sombres, aux pourtours marqués par la fatigue. Cet aparté muet, par rétroviseur interposé, semble échapper à Dominique Michel, qui hausse ostensiblement les épaules pour exprimer son agacement d'être interrompu par une information d'importance secondaire, anecdotique même, en tout cas sans incidence sur l'Histoire avec un grand H. Après une courte pause, le professeur reprend, avec une verve redoublée, l'exposé de sa thèse politico-historique cousue de complots, d'intrigues et de trahisons. En prison, Sarah avait réduit (sans vraiment s'en rendre compte) ses paroles au strict minimum. Au fil du temps, les échanges avec les codétenus et les gardiens s'étaient fait de plus en plus brefs. La répétition des jours, la monotonie des heures avaient distendu sa notion du temps. Après quelques mois (ou peut-être quelques années), une journée paraissait une heure. Elle avait finalement parlé de moins en moins, trois fois par semaine, puis une fois par semaine, et finalement quelques fois par mois...

Les bavardages de ce professeur vieillissant et vaguement paranoïaque viennent picoter le mutisme dans lequel Sarah avait fini par s'envelopper. Contenant son irritation, Sarah hausse les yeux au ciel, puis son regard repique vers celui d'Abdel Kader, qui le rattrape au vol tout en continuant de surveiller la route qui défile : un filet de sérénité tendu au milieu de la houle verbale déchainée qui fait tanguer la voiture. "Je connais cet endroit, répète Sarah, en s'adressant cette fois directement à l'inconnu au volant. Mon grand-oncle était vigneron dans la région. Il s'appelait Jean Loupilot". A l'évocation de ce nom, l'intarissable professeur se tait.

  • Facebook
  • Instagram

CONFINEMENT EXQUIS

confinement.exquis@gmail.com